Le meurtre était écrit, de David Guidat

le meurtre était écrit

Premier livre d’un nouvel écrivain autoédité, voilà un titre qui n’a pas fini de faire parler de lui.

Une élection présidentielle américaine, des politiciens corrompus, des trafics en tous genres, un tueur en série et un flic un peu meurtri. Voilà les ingrédients d’une histoire qui s’avérera bien plus complexe que prévue, que ce soit pour le lecteur ou pour le Lieutenant Grayson.

Ce livre a tout d’un bon thriller. L’idée, l’intrigue, la noirceur des personnages et bien entendu les rebondissements nécessaires pour nous tenir en haleine.

David Guidat sait se servir des bons ressors, au bon moment, pas de doute là-dessus. La fin est tout simplement excellente, puisque, grâce justement à ce talent, nous ne l’envisageons pas un seul moment.

Il y a aussi, et ça parait évident lors de la lecture, un gigantesque travail de recherches derrière ce livre. Que ce soit à propos des lois, du système électoral américain, des arcanes judiciaires ou policières spécifique à ce pays, voire à l’état concerné, tout a visiblement était passé au crible. Le résultat est une enquête qui se lit très agréablement, puisqu’on ne ressent aucune hésitation de la part de l’auteur.

On peut noter quelques répétitions lors des dialogues, ainsi que quelques coquilles, mais rien que de très acceptable quand on se souvient qu’il s’agit là d’un tout premier roman, ce que l’on a tendance à oublier en regard de l’énorme travail d’investigation fourni par David Guidat.

Un travail qui a d’ailleurs été pleinement reconnu récompensé puisqu’il vient de signer avec la maison Évidence Éditions. Vous pourrez donc vous procurer Le meurtre était écrit (distribué par Hachette Livres) dès le début du mois d’octobre, dans toutes les librairies sur commande, et bien évidemment sur le net.

Et une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, l’auteur a annoncé avoir déjà commencé à écrire son prochain livre.

Le meurtre était écrit est donc un bon livre à vous procurer dès le mois d’octobre, et dont la lecture vous garantira un agréable moment !

Synopsis du livre :

2016, en pleine primaire pour l’investiture à la Maison Blanche, le candidat favori, Douglas Barnes est assassiné dans sa villa de New York. On découvre que le meurtre a été filmé et publié sur les réseaux sociaux. Le tueur fait lire à sa victime une lettre de rédemption et dessine avec son sang le symbole hashtag suivi d’un numéro. Le premier d’une longue série ? L’enquête est confiée au lieutenant Alexandre Grayson qui fera de nombreuses découvertes sur les pratiques sexuelles de Barnes mais aussi sur sa famille et ses collaborateurs. Il devra également faire face au passé qui le rattrape. Faux semblants, secret d’alcôve, trahisons et mensonges, une enquête dans le milieu politique entre le Capitole et la Maison Blanche. # Libérez-vous du mal avant qu’il ne vous tue.

Page Facebook de l’auteur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s